Mentions légales

Touflamme
29400 Saint-Servais
Gérant : Philippe Pouliquen
Tél : 06.61.19.62.63
Email : philippe.pouliquen02@orange.fr
Dénomination sociale : Touflamme
Capital social : 1,00 EURO
N° Siret : 517724126 00027
Chambre des métiers et de l'artisanat du Finistére.


Respect de la vie privée et des données personnelles :
Les données sont collectées dans le but exclusif d'établir une relation commerciale et professionnelle avec les clients. Les données à caractére personnel sont conservées par Touflamme pendant une période raisonnable. Si la personne ne fournit pas toutes les informations obligatoires dans les formulaires du site (*Champs obligatoires), elle ne peut valider le formulaire. Le droit d'accés et de rectification prévu à l'article 34 et suivants de la loi précitée s'exerce par courrier à l'adresse : Touflamme - 29400 Saint-Servais.


Droits de reproduction :
L'ensemble de ce site reléve de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris les représentations iconographiques et photographiques. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support quel qu'il soit est formellement interdite, sauf autorisation expresse du directeur de la publication.


Crédits photographiques :
Les photographies utilisées dans ce site font l'objet de droits réservés. Elles ne peuvent pas être utilisées ou dupliquées sans l'autorisation écrite de Touflamme.


Avis relatif à la sécurité :
Afin d'assurer sa sécurité et de garantir son accés à tous, ce site Internet emploie des logiciels pour contr ôler les flux sur le site, pour identifier les tentatives non autorisées de connexion ou de changement de l'information, ou toute autre initiative pouvant causer d'autres dommages. Les tentatives non autorisées de chargement d'information, d'altération des informations, visant à causer un dommage et d'une maniére générale toute atteinte à la disponibilité et l'intégrité de ce site sont strictement interdites et seront sanctionnées par le code pénal. Ainsi l'article 323-1 du code pénal prévoit que le fait d'accéder ou de se maintenir frauduleusement, dans tout ou partie d'un systéme de traitement automatisé de données (c'est le cas d'un site Internet) est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 Euros d'amende. L'article 323-3 du même code prévoit que le fait d'introduire frauduleusement des données dans un systéme de traitement automatisé ou de supprimer ou de modifier frauduleusement les données qu'il contient est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 Euros d'amende.